Rééducation comportementale

Des comportements gênants assez courants, tels que la malpropreté, les aboiements excessifs, l’anxiété de séparation, les destructions, les peurs …, sont souvent le résultat d’un « non » apprentissage ou d’un mauvais apprentissage. Les chiens apprennent très vite, parfois à nos dépends des comportements peu appréciables.

Dans ces cas, nous pouvons ensemble, après l’analyse de la séquence comportementale de votre compagnon, élaborer un plan de rééducation comportementale. Le but est bien de comprendre ce qui amène votre chien à agir de la sorte et de lui apprendre un autre comportement souhaitable en remplacement.

D’autres  troubles du comportement (exemples : chiens chasseurs de mouches imaginaires, chasseurs d’ombres, agressivités extrêmes …) peuvent être des signes d’une pathologie chez le chien.

Un éducateur canin et/ou un comportementaliste n’est pas un vétérinaire. Dans certains cas, je vous conseillerai de consulter votre vétérinaire ou un vétérinaire comportementaliste, pour vérifier si le chien ne souffre pas d’une pathologie associée.

Nous pourrons ensuite si besoin, en collaboration avec votre vétérinaire, établir un plan de rééducation comportementale.